Le gouvernement équato-guinéen confirme l’absence du président après des rumeurs

Publié le

A la suite de rumeurs sur les réseaux sociaux, le gouvernement équato-guinéen a confirmé que le président Teodoro Obiang Nguema était absent du pays depuis le 18 mai pour se remettre du récent décès de son frère, démentant qu’il ait agi pour des raisons médicales.

« Pour la tranquillité de l’opinion publique nationale et internationale, le gouvernement informe que le président de la République est à l’étranger depuis samedi » 18 mai « en visite privée », a réagi le gouvernement dans un communiqué.

Cette annonce datée de vendredi intervient alors que ces derniers jours des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux, affirmant que le chef de l’Etat, âgé de 76 ans, aurait été évacué en Suisse pour des raisons de santé.

Le gouvernement a qualifié ces informations de « propagande absurde et abusive ». Il a cependant reconnu que le chef de l’Etat résidait « dans un pays ami » pour se remettre de la récente perte de son frère, ajoutant qu’il n’était « pas exclu que ce déplacement à l’étranger dure ».

Le demi-frère du président, Antonio Mba Nguema, sommité du régime équato-guinéen, est décédé début mai des suites d’une longue maladie.

Doyen des chefs d’Etat en exercice du continent pour la longévité au pouvoir, le président Teodoro Obiang Nguema a pris la tête de la Guinée équatoriale lors d’un putsch en 1979.

En cas d’absence prolongée ou définitive du pays du chef de l’Etat, la fonction présidentielle est assurée par le vice-président. Ce poste est occupé par le fils du président, Teodorin Nguema Obiang, qui séjourne actuellement à Johannesburg pour assister à la cérémonie d’investiture du président sud-africain Cyril Rampahosa.

Articles similaires