Le Barça demande à Dembélé de « partir immédiatement », le Français réplique

Publié le

Le divorce est consommé entre Barcelone et Ousmane Dembélé: exaspéré par l’impasse des négociations pour prolonger son contrat, le Barça a demandé à l’international français de se trouver « immédiatement » un nouveau club, et « Dembouz » a répliqué en assurant qu’il n’avait « pas pour habitude de céder aux chantages ».

La passe d’armes continue entre le club catalan et l’attaquant tricolore. Après une courte vidéo diffusée jeudi matin sur le compte Twitter du club où le directeur sportif Mateu Alemany a affirmé que Dembélé « devait partir immédiatement », le joueur a répliqué dans l’après-midi sur sa page Instagram.

« Je ne suis pas un homme qui triche, encore moins un homme qui cède aux chantages », lance-t-il dans son communiqué. « Toujours sous contrat, je suis pleinement concerné et à la disposition de mon club, de mon coach », poursuit-il, ajoutant: « Il y a des négociations. Je laisse mon agent s’en occuper. »

Une réplique directe au dirigeant catalan, qui avait poussé le joueur vers la sortie quelques heures plus tôt: « Il nous semble évident que le joueur ne veut pas continuer à Barcelone et s’impliquer dans le futur projet du Barça (…) Nous espérons le transférer avant le 31 janvier », avait lancé Alemany dans la matinée.

Le feuilleton Dembélé a pris de l’ampleur ces derniers jours, à mesure que se rétrécissait la fenêtre pour trouver un accord afin de prolonger son contrat finissant, au risque de voir l’attaquant, recruté à prix d’or en 2017 (135 M EUR environ), partir gratis en juin. Le conseiller de « Dembouz », Moussa Sissoko, a dénoncé mardi sur RMC Sport un « coup de pression qui ne marche pas avec des gens comme nous ».

Articles similaires