Espagne: le Real secoué à Huesca mais 4e grâce à Bale

Publié le

Le Real Madrid a souffert dimanche pour battre la lanterne rouge Huesca (1-0), grâce à un petit but de Gareth Bale, lors de la 15e journée du Championnat d’Espagne, et reprend la 4e place de la Liga à Alavès.

L’attaquant gallois n’avait plus marqué depuis 801 minutes, lors de la 3e journée contre Leganés. Il a ouvert le score d’une reprise de volée croisée du gauche (8e), sur un centre parfait d’Alvaro Odriozola.

Bale, bien lancé en profondeur par Isco, a eu l’occasion de signer un doublé (69e) mais le gardien de Huesca, Jovanovic, a dévié in extremis le ballon piqué du Gallois, le corner ne donnant rien.

L’attaquant du Real est sorti à la 75e minute, remplacé par Marco Asensio, puis les courageux joueurs aragonais, promus cette saison en Liga, ont terminé le match en trombe.

C’était le premier match de l’histoire de Huesca contre le mythique Real. Après la pause, les promus ont pris confiance et beaucoup mieux joué, se créant de nombreuses occasions.

Le match s’est terminé avec onze joueurs de Huesca, le gardien Jovanovic compris, dans la surface de Courtois, auteur d’une superbe claquette à la 91e minute sur un coup franc de Gomez, puis suppléé par Carvajal, de la tête sur sa ligne (90e+2).

– Pendant River-Boca, Lo Celso marque –

Samedi, dans le derby catalan, le leader Barcelone avait imposé sa loi à l’Espanyol (4-0), maintenant à distance ses dauphins: Séville (2e, 28 pts), freiné à Valence (1-1), et l’Atlético d’Antoine Griezmann (3e, 28 pts), encore buteur contre Alavés (3-0).

La défaite d’Alavés fait les affaires du Real, qui reprend la 4e place avec 26 points. Au sommet du classement, le Barça reste bien assis sur son trône (31 pts) et creuse même l’écart sur Séville, rejoint in extremis par Valence.

Dimanche à midi, un match complètement fou a opposé Eibar, qui avait battu le Real 3-0 il y a 15 jours, à Levante: il s’est terminé à 4-4, les visiteurs revenant de 4-2 pour égaliser in extremis, dans le temps additionnel, grâce à leur jeune attaquant Borja Mayoral.

En début de soirée, Valladolid s’est imposé sur le terrain de la Real Sociedad (2-1), soit sa cinquième victoire en 15 matches, et a fait un petit bond au classement.

Pendant la finale de la Copa Libertadores à Madrid entre Boca Juniors et River Plate, le Betis Séville a battu le Rayo Vallecano (2-0), grâce notamment à un penalty marqué par… l’Argentin Giovanni Lo Celso, prêté par le Paris SG.

Le Betis a fait la bonne opération de la soirée, passant en 90 minutes de la 13e à la 7e place de la Liga, avec 22 points.

Lundi soir, Athletic Bilbao-Gérone clôturera cette 15e journée.

Articles similaires