Suisse/Covid: Flambée de cas dans une maison de retraite, 7 morts

Sept personnes âgées sont décédées depuis la semaine passée dans une maison de retraite située dans le canton de Fribourg en Suisse, où l’épidémie de Covid-19 est repartie à la hausse comme dans le reste de l’Europe.

Outre les sept décès, la maison de retraite de Siviriez compte 34 autre résidents et 19 membres du personnel testés positifs au nouveau coronavirus, ont indiqué cette semaine les autorités cantonales fribourgeoises.

Au vu du nombre importants de collaborateurs touchés dans l’établissement, et vu la situation exceptionnelle, le médecin cantonal a demandé à l’Hôpital de Fribourg de mettre à disposition des lits pour la prise en charge des soins de plusieurs résidents.

Une autre flambée de coronavirus a été observée dans le canton de Fribourg dans un établissement médico-social pour personnes âgées situées à Bulle. Un décès a pour l’instant été constaté, mais l’établissement compte actuellement 21 résidents et 13 collaborateurs positifs.

D’autres établissements médico-sociaux de la région « sont touchés par des cas isolés, en majorité des collaborateurs », ont indiqué les autorités cantonales dans un communiqué.

La Suisse, qui compte quelque 8,5 millions d’habitants, a été relativement épargnée par le nouveau coronavirus, malgré sa proximité avec l’Italie, qui fut l’épicentre de l’épidémie en Europe il y a quelques mois.

Mais depuis la mi-juin, le nombre de cas quotidiens, alors proche de la vingtaine, n’a cessé d’augmenter et dépasse désormais la barre des 400, obligeant les autorités à hausser le ton.

Le port du masque est ainsi devenu obligatoire dans les transports publics depuis juillet. Et certains cantons, comme à Genève où le nombre de cas a particulièrement augmenté, l’ont également rendu obligatoire dans les magasins.

Le gouvernement suisse n’a jamais instauré de confinement aussi strict que d’autres pays européens mais des restrictions qui ont été progressivement levées depuis le 27 avril, permettant aux écoliers de retrouver les bancs de l’école à la mi-mai.

Les autorités avaient alors expliqué que la Suisse avait réussi à éviter le pire grâce notamment au respect des règles et des gestes barrière par la population.

Articles similaires