Notre-Dame: le milliardaire Pinault débloque 100 millions d’euros

Publié le

La famille d’industriels français Pinault, qui préside le groupe de luxe Kering, a débloqué 100 millions d’euros pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris via sa société d’investissement Artemis, a annoncé à l’AFP son président François-Henri Pinault.

« Cette tragédie frappe tous les Français et bien au delà tous ceux qui sont attachés aux valeurs spirituelles. Face à un tel drame, chacun souhaite redonner vie au plus vite à ce joyau de notre patrimoine », écrit le président de la holding familiale et de Kering dans un communiqué.

Une somme de 100 millions d’euros a été débloquée « pour participer à l’effort qui sera nécessaire à la reconstruction complète de Notre-Dame », ajoute-t-il.

Le monument emblématique de Paris a été dévasté douze heures durant par un violent incendie qui a fortement endommagé sa structure et fait effondrer sa flèche de 93 m de haut.

Le groupe Kering – anciennement Pinault-Printemps-Redoute (PPR) – est le deuxième groupe mondial dans le secteur du luxe après LVMH et possède notamment les marques Gucci, Yves Saint Laurent ou encore le joailler Boucheron.

Artemis est le bras armé de l’empire fondé par François Pinault, aujourd’hui âgé de 82 ans et troisième fortune de France.

Articles similaires