Mondial: Brésil, Argentine, France ? Des figures du foot donnent leurs favoris

Publié le

Qui remportera le Mondial-2022 au Qatar ? De Erling Haaland à Lionel Messi, de Robert Lewandowski à Gianluigi Buffon, quelques grands noms du football ont livré leur pronostic, avec le Brésil, l’Argentine et la France comme principaux prétendants.

– Messi: « Brésil, France et Angleterre un peu au-dessus » –

« A chaque fois qu’on parle des candidats (au titre), on parle des mêmes équipes. Si je dois en placer quelques-unes au-dessus des autres, je pense que le Brésil, la France et l’Angleterre sont un peu au-dessus du reste », a déclaré Lionel Messi dans une interview publiée lundi par la Confédération sud-américaine de football (Conmebol).

« Mais un Mondial, c’est tellement difficile et tellement compliqué que tout peut se passer », a-t-il nuancé.

– Haaland: « Tellement de bonnes équipes » –

Pour le buteur de Manchester City Erling Haaland, qui regardera le Mondial à la télévision faute de qualification de la Norvège, « les favoris devraient être le Brésil, l’Argentine, la France et peut-être l’Angleterre ». « Je ne peux pas en distinguer un seul, parce qu’il y a tellement de bonnes équipes. »

– Lewandowski: « L’Argentine de Messi est l’une des favorites » –

« L’Argentine de Messi est l’une des favorites pour gagner le Mondial », a lancé Robert Lewandowski dans une récente interview au quotidien espagnol Marca. Ils n’ont pas perdu depuis une trentaine de matches, ils jouent bien et on voit que c’est une bonne équipe. Ils ont un plan de jeu, qu’ils appliquent tous ensemble. »

Mais pour la star polonaise du FC Barcelone, l’Allemagne et l’Espagne peuvent aussi tirer leur épingle du jeu. « Je crois que les Espagnols, même s’ils ont beaucoup de jeunes joueurs, restent parmi les favoris pour gagner le Mondial. Ils pourraient atteindre les demi-finales ou la finale: cela fait deux ans qu’ils jouent bien et ils ont du potentiel. »

Quant au sélectionneur allemand Hansi Flick, qu’il a connu au Bayern Munich, « c’est un entraîneur incroyable et avec lui les Allemands peuvent faire de très belles choses dans ce Mondial. »

– Desailly: « Si la France casse la spirale négative… » –

Pour l’ancien défenseur français Marcel Desailly, champion du monde 1998, l’équipe de France tenante du titre conserve ses chances de conserver le trophée.

« Si elle casse la spirale négative, c’est évident qu’elle fait partie des favoris. Le Brésil, qui joue plus sur une note individuelle que collective, sera très fort. L’Argentine, aussi. Aucune équipe sud-américaine n’a gagné depuis 2002. Elles voudront prendre leur revanche. Les Anglais sont peut être un peu trop tendres. Les Pays-Bas et l’Espagne développent un beau jeu. Il y a pas mal d’équipes très solides. Mais la France reste favorite », a-t-il dit dans un récent entretien à l’AFP.

– Cafu: « Le moment parfait pour le Brésil » –

Cafu, capitaine du Brésil champion du monde en 2002, espère voir les nations sud-américaines reconquérir la planète après deux décennies de suprématie de l’Europe.

« La Coupe du monde au Qatar est une excellente occasion de briser la domination européenne », a-t-il dit à l’AFP. « C’est le moment parfait pour le Brésil de rompre la malédiction et de remporter le titre. L’Argentine et la +Seleção+ sont les deux favorites. D’un côté le Brésil sort d’une très bonne saison avec de grandes prestations, de l’autre, l’Argentine possède également une très bonne équipe. »

– Buffon: L’Argentine et le Brésil, « trop forts » –

« L’Argentine et le Brésil, je les vois trop forts », a fait valoir le gardien international italien Gianluigi Buffon auprès de l’AFP. « Individuellement, la France me semble la seule nation européenne pouvant rivaliser, mais en tant qu’équipe je ne sais pas… La France, un peu comme l’Italie, se perd parfois et n’arrive pas aux résultats qu’elle pourrait obtenir. Et peut-être la Belgique, parce que j’aime beaucoup Courtois », a expliqué le champion du monde 2006.

– Eto’o: « Le Cameroun remportera la finale » –

L’ancien attaquant Samuel Eto’o, devenu président de la Fédération camerounaise, prédit une finale 100% africaine… alors que les nations d’Afrique n’ont jamais fait mieux que les quarts de finale au Mondial.

« Le Cameroun remportera la finale de la Coupe du Monde 2022 face au Maroc », a lancé Eto’o avec son aplomb habituel, dans un entretien diffusé par les organisateurs. « Au fil des années, les équipes africaines ont acquis de plus en plus d’expérience, et je pense qu’elles sont prêtes non seulement à participer à une Coupe du monde, mais aussi à remporter cette compétition. »

Articles similaires