16.3 C
Londres
lundi, juillet 26, 2021

La France veut défendre sa place en Afrique face à la Chine

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a déclaré jeudi que la France devait « tenir sa place » en Afrique face à la concurrence chinoise, et promis des partenariats « gagnant-gagnant » aux pays africains qui font le choix des entreprises françaises.

« En Afrique nous devons tenir notre place », a-t-il lancé lors d’un échange avec des chefs d’entreprises à Douala, capitale économique du Cameroun, en référence notamment aux grands chantiers d’infrastructures.

« Parfois on a tendance à oublier que la France a des qualités industrielles et entrepreneuriales dans ce domaine (des infrastructures, NDLR) depuis longtemps. Ce n’est pas obligatoirement l’apanage d’entreprises plus lointaines, qui ont une appétence respectable pour l’Afrique », a-t-il ajouté en référence à la compétition chinoise.

Pékin a développé une présence massive dans le continent, notamment à travers le projet pharaonique des « nouvelles routes de la soie », qui prévoit de connecter la Chine à l’Asie, l’Europe et l’Afrique à travers la construction de ports, de lignes ferroviaires et d’aéroports.

Mais certaines critiques, notamment venues de l’Occident, estiment que les pays les plus pauvres sont poussés à s’endetter pour financer des infrastructures inutiles.

« Lorsqu’on fait, on fait aussi +gagnant-gagnant+ pour nos partenaires africains », a insisté le chef de la diplomatie française, également chargé du portefeuille du commerce extérieur, à l’intention des autorités camerounaises.

La France reste le premier investisseur étranger au Cameroun, avec 1,1 milliard d’euros en 2018, mais a perdu sa place de premier fournisseur face à la Chine.

Jean-Yves Le Drian s’est rendu symboliquement sur un pont, un ouvrage de 178 millions d’euros financé par l’Agence française de développement (AFD), nouvellement construit au-dessus du fleuve Wouri à Douala.

« Il n’y a pas de symbole plus fort qu’un pont (..) dans la relation que nous voulons renforcer avec le Cameroun », a souligné Jean-Yves Le Drian.

La visite du ministre mercredi et jeudi au Cameroun avait pour but de renforcer ce partenariat et de soutenir les « efforts de paix » du président Paul Biya, qui a multiplié les gestes d’apaisement ces dernières semaines dans plusieurs crises, notamment celle des régions anglophones.

Le ministre a proposé l’expertise française pour la définition du futur « statut spécial » des deux régions anglophones du nord-ouest et sud-ouest et annoncé une aide française de 60 millions d’euros pour la « reconstruction » de ces deux zones.

« Nous allons aider le Cameroun dans le renforcement de l’intégration régionale qu’il souhaite initier », a-t-il relevé.

Le ministre a indiqué avoir plaidé la cause des entreprises françaises, confrontées à de nombreuses « difficultés administratives et fiscales », auprès du président Biya.

La France est aussi disposée à « construire d’autres ponts, être au rendez-vous des énergies renouvelables (..) renforcer les partenariats publics-privés », a-t-il énuméré.

Le président du patronat camerounais (GICAM), Célestin Tawamba, a insisté sur la nécessité d’améliorer le climat des affaires au Cameroun, en soulignant que les entreprises étaient « le moyen le plus sûr d’assurer des emplois à des jeunes et le seul rempart contre la bombe à retardement d’une jeunesse sans emploi », tentée alors par l’émigration ou l’extrémisme.

Partager l'article

Vous aimerez aussi :

Afrique du Sud: l’ANC suspend un de ses dirigeants pour corruption

L'ANC, parti historique au pouvoir en Afrique du Sud, a suspendu son...

RDC: destitution controversée du gouverneur Zoé Kabila, frère de l’ex-chef de l’Etat

Le gouverneur de la province du Tanganyika, dans le Sud-Est de la...

Définitivement libre, Gbagbo désormais attendu en Côte d’Ivoire

L'acquittement définitif de l'ex-président de Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo par la justice...

Congo-Brazzaville: Sassou Nguesso réélu président avec 88,57% des voix (résultats provisoires)

Le président sortant du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, a été réélu avec...

Sénégal: deuil national jeudi après les violences meurtrières (officiel)

Le président sénégalais Macky Sall a décrété un deuil national "à la...

Hamed Bakayoko : décès du Premier ministre ivoirien, peu après celui de son prédecesseur

Le Premier ministre de Côte d'Ivoire, Hamed Bakayoko, est mort mercredi à...

Au Togo, un « Loft » permet à de jeunes scénaristes africains de se former

Dans une villa au vaste jardin luxuriant sur les rives du lac Togo, dix...

Afrique du Sud: l’ANC suspend un de ses dirigeants pour corruption

L'ANC, parti historique au pouvoir en Afrique du Sud, a suspendu son secrétaire général...

RDC: destitution controversée du gouverneur Zoé Kabila, frère de l’ex-chef de l’Etat

Le gouverneur de la province du Tanganyika, dans le Sud-Est de la République démocratique...

C1: deux ans après, la riche Angleterre domine à nouveau l’Europe du foot

Deux saisons après la victoire de Liverpool contre Tottenham, l'Angleterre accapare à nouveau la...

Japon: une statue de calmar géant érigée avec une subvention Covid

Une localité reculée de pêcheurs au Japon a utilisé des aides de l'Etat liées...