Espagne: Barcelone maintient son rythme d’enfer grâce à Dembélé et Messi

Publié le

Barcelone a poursuivi son implacable marche en avant en alignant une 7e victoire d’affilée dimanche, 3-1 contre Leganés, pour conserver cinq points d’avance en tête de la Liga, dans le cadre de la 20e journée, grâce à des buts de Dembélé et Messi, sur le banc au coup d’envoi.

Devant son public, le Barça (1er, 46 pts) a aligné sa septième victoire consécutive en championnat. Il n’a plus perdu depuis le 11 novembre en Liga (défaite 4-3 chez lui contre le Betis Séville) et ses adversaires, à commencer par l’Atlético Madrid (2e, 41 pts), n’en finissent plus d’attendre un éventuel faux pas pour tenter de grappiller quelques points.

Même avec Lionel Messi laissé sur le banc au coup d’envoi, histoire de laisser souffler un peu la vedette argentine au milieu d’un calendrier chargé, le Barça a campé toute la première période dans le camp adverse. « Il y a beaucoup de matches. Nous discutions avec les joueurs pour savoir quand il pouvait être bon pour eux de se reposer », a expliqué l’entraîneur Ernesto Valverde.

Et c’est Ousmane Dembélé qui a logiquement ouvert la marque peu après la demi-heure de jeu en reprenant du plat du pied un service de Jordi Alba (1-0, 32e).

Mais Barcelone a subi deux tuiles coup sur coup en début de seconde période. D’abord, Leganés, adversaire opportuniste qui avait d’ailleurs remporté le match aller (2-1), est parvenu à égaliser sur un de ses rares contres, par Martin Braithwaite (57e). Et peu après, Dembélé s’est blessé tout seul à la cheville gauche et a dû céder sa place (69e). « Il nous manquera beaucoup. Nous espérons que ce ne sera pas trop long », a souligné Valverde.

– Messi: 18e but –

Toutefois, les Blaugrana n’ont pas tardé à reprendre leur marche en avant. Messi, entré à l’heure de jeu, s’est rapidement signalé en plaçant une frappe enroulée que le gardien adverse Ivan Cuellar Pichu est parvenu à repousser, mais Luis Suarez a surgi et poussé le ballon au fond. L’Uruguayen a sérieusement percuté au passage Cuellar Pichu, mais l’arbitre a malgré tout accordé le but.

Et Messi a inscrit dans le temps additionnel son 18e but de la saison en Liga, une fois n’est pas coutume du pied droit, pour conforter sa place de leader du classement des buteurs et donner un peu plus d’ampleur au score (3-1, 90+2).

Plus tôt dans l’après-midi, le Betis Séville est resté en vue des places européennes (7e) grâce à son succès in extremis sur Gérone (3-2).

Samedi, l’Atlético Madrid avait conforté sa 2e place par un succès tranquille 3-0 à Huesca alors que le Real Madrid s’était emparé seul de la 3e place en battant le Séville FC 2-0.

Articles similaires