Commerce international : Donald Trump menace de taxer les vins français

Publié le

Des bouteilles de Château Latour dans une boutique de West Hollywood à Los Angeles.George Wilhelm/Los Angeles Times via Getty Images

Juste après sa visite à Paris, Donald Trump s’en est pris frontalement à Emmanuel Macron dans une série de tweets très peu diplomatiques, mardi 13 novembre 2018. Le président américain vise, entre autres, les vins et les spiritueux français, les produits emblématiques des exportations françaises, qu’il a menacer de taxer plus, en réponse aux taux appliqués par l’UE dans l’autre sens.

Dans l’un de ses messages au sujet de Paris et d’Emmanuel Macron sur le réseau social Twitter, le président Trump se plaint des taxes élevées qui sont appliquées en France sur les produits américains, alors que les États-Unis rendent « l’accès facile » pour les Français et appliquent des tarifs « très bas ».

« Sur le commerce, la France fait d’excellents vins, mais les États-Unis aussi. Le problème, c’est que la France fait en sorte qu’il soit très difficile pour les États-Unis de vendre leurs vins en France en appliquant de gros droits de douane, alors que les États-Unis rendent l’accès facile aux vins français et appliquent des droits de douane très bas. Pas juste, cela doit changer ! »

En réalité, la France, membre de l’Union européenne, ne fixe pas les tarifs douaniers pour cette union douanière, mais Donald Trump a raison quand il affirme que ces taxes sont plus élevées que celles des États-Unis, confirme Grégory Vanel, expert de la politique économique internationale des États-Unis et professeur à Grenoble École de management.

« Les taxes que subissent les produits agricoles américains dans l’Union européenne sont de 11%. Alors qu’à l’inverse, les taxes que subissent les

Articles similaires