13.6 C
Londres
mardi, juin 22, 2021

Belgique : des croix gammées sur la façade du domicile du Premier ministre

La justice belge a ouvert une enquête lundi après la découverte de plusieurs croix gammées peintes à la bombe sur la façade du domicile privé du Premier ministre Alexander De Croo, en Flandre.

« Une enquête est en cours sur cette affaire », a simplement déclaré à l’AFP une porte-parole du parquet de Flandre orientale.

Le Premier ministre a pour sa part dénoncé « une tentative d’intimidation » ciblant sa famille.

Le domicile de M. De Croo, le dirigeant libéral flamand qui conduit la coalition au pouvoir depuis octobre, est situé à Brakel, entre Ninove et Audenarde, à l’ouest de Bruxelles.

Selon les médias locaux, des manifestants s’étaient réunis samedi dans cette localité à l’appel du mouvement d’extrême droite flamand « Ons Land » (Notre pays), mais ils ont été empêchés par un cordon de police de s’approcher de la maison du Premier ministre.

Les enquêteurs n’étaient toutefois pas en mesure lundi d’établir un lien entre cette manifestation et les symboles nazis tagués sur la façade blanche de la maison dans la nuit de dimanche à lundi.

Le parquet s’est pour l’heure refusé à tout commentaire sur des pistes d’enquête.

Au total, sept croix gammées ont été dessinées à la peinture vert clair sur la façade et la boîte aux lettres du domicile familial de M. De Croo, a précisé le quotidien Het Laatste Nieuws, en montrant des images sur son site internet.

« Le Premier ministre déplore les dégradations causées à son habitation privée et surtout le fait que l’on tente ainsi d’intimider sa famille et ses enfants », selon un communiqué diffusé dans l’après-midi par ses services.

Ces actes interviennent au moment où le gouvernement belge fait face à une série de critiques, notamment de la N-VA (nationalistes flamands), le premier parti d’opposition, sur le caractère présumé antidémocratique des mesures restrictives prises contre le Covid.

Il est notamment reproché à l’équipe dirigée par Alexander De Croo de ne pas avoir consulté le Parlement et d’avoir agi par simple arrêté ministériel pour interdire les voyages « non essentiels » hors de la Belgique et vers son territoire jusqu’au 1er mars.

Dimanche à Bruxelles, la police a procédé à près de 500 arrestations préventives pour empêcher plusieurs rassemblements de protestation contre les restrictions dues à la crise sanitaire.

Partager l'article

Vous aimerez aussi :

Pour Biden, Poutine est un « tueur » et « il en paiera les conséquences »

Joe Biden a dit penser que son homologue russe Vladimir Poutine était...

Afghanistan: huit morts, 47 blessés dans une attaque au véhicule piégé

Huit personnes ont été tuées et au moins 47 autres blessés, en...

Après le Brexit, chute de 30% des exportations allemandes vers le Royaume-Uni

Les exportations allemandes vers le Royaume-Uni ont reculé de 30% en janvier...

Irak: cinq Irakiens condamnés pour « terrorisme » ont été exécutés (sécurité)

Cinq Irakiens condamnés à mort pour "terrorisme" ont été exécutés mardi dans...

Angola: des manifestants séparatistes tués par la police

Les forces de sécurité angolaises ont tué plusieurs militants séparatistes qui manifestaient...

Bannir Trump de Twitter crée un précédent « dangereux » selon le patron du réseau

Le fondateur et patron de Twitter Jack Dorsey estime que la décision...

Au Togo, un « Loft » permet à de jeunes scénaristes africains de se former

Dans une villa au vaste jardin luxuriant sur les rives du lac Togo, dix...

Afrique du Sud: l’ANC suspend un de ses dirigeants pour corruption

L'ANC, parti historique au pouvoir en Afrique du Sud, a suspendu son secrétaire général...

RDC: destitution controversée du gouverneur Zoé Kabila, frère de l’ex-chef de l’Etat

Le gouverneur de la province du Tanganyika, dans le Sud-Est de la République démocratique...

C1: deux ans après, la riche Angleterre domine à nouveau l’Europe du foot

Deux saisons après la victoire de Liverpool contre Tottenham, l'Angleterre accapare à nouveau la...

Japon: une statue de calmar géant érigée avec une subvention Covid

Une localité reculée de pêcheurs au Japon a utilisé des aides de l'Etat liées...