Après le Brexit, chute de 30% des exportations allemandes vers le Royaume-Uni

Publié le

Les exportations allemandes vers le Royaume-Uni ont reculé de 30% en janvier sur un an, en raison de l’entrée en vigueur du Brexit, selon une estimation mardi de l’Office allemand de la statistique.

Le commerce extérieur allemand vers le Royaume-Uni recule chaque année depuis 2016, année du vote des Britanniques en faveur de la sortie de l’Union européenne, explique Destatis dans un communiqué.

Officielle depuis le 1er janvier, la sortie de l’Angleterre du marché commun et de l’Union douanière a entraîné la fin de la libre circulation des biens avec l’UE et la mise en place de nouvelles formalités commerciales donnant lieu à des difficultés pour certains secteurs.

Sur l’ensemble de l’année 2020, les exportations allemandes vers le Royaume-Uni ont diminué de 15,5% par rapport à 2019, soit la plus forte baisse annuelle depuis la crise de 2009.

La valeur des marchandises « made in Germany » livrées outre-Manche a totalisé 66,9 milliards d’euros l’an dernier, contre 89,0 milliards d’euros en 2015, avant le référendum, ajoute Destatis.

Les importations en Allemagne en provenance du Royaume-Uni ont elles atteint 34,7 milliards d’euros l’an dernier, soit une baisse de 9,6% par rapport à 2019, avec une baisse s’accélérant lors du second semestre, à 16,2%.

Le Royaume-Uni était en 2019 le septième partenaire commercial de l’Allemagne, en recul de deux places par rapport à 2015, avant le référendum.

Articles similaires