samedi 23 janvier 2021
Accueil Coronavirus Virus: le haut dirigeant palestinien Saëb Erakat dans un "état critique"

Virus: le haut dirigeant palestinien Saëb Erakat dans un « état critique »

Le secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saëb Erakat, infecté par le nouveau coronavirus, est dans un « état critique », a indiqué lundi l’hôpital de Jérusalem où il a été transféré.

Agé de 65 ans, M. Erakat, l’une des personnalités palestiniennes les plus connues à l’étranger, est atteint de fibrose pulmonaire et avait subi en 2017 une greffe de poumon dans un hôpital américain.

L’OLP a annoncé le 9 octobre qu’il avait été contaminé par le nouveau coronavirus.

« M. Erakat a passé une nuit calme mais ce matin son état s’est détérioré et est maintenant considéré comme critique », a indiqué l’hôpital Hadassah Ein Kerem dans un communiqué. « En raison de difficultés respiratoires, il a été mis sous respirateur et endormi ».

Soigner M. Erakat, « pose un défi » en raison de ses problèmes pulmonaires, selon l’établissement.

L’hôpital Hadassah Ein Kerem a admis dimanche le responsable palestinien dans l’unité de soins intensifs dédiée aux malades du coronavirus à la demande de responsables de l’Autorité palestinienne.

« Il est arrivé dans un état grave, nécessitant une assistance et de fortes doses d’oxygène », avait indiqué l’établissement.

M. Erakat habite la ville de Jéricho en Cisjordanie, territoire occupé par Israël où vivent quelque 2,8 millions de Palestiniens.

Ce proche du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait participé, en tant que négociateur en chef côté palestinien, aux pourparlers de paix avec Israël, qui sont dans l’impasse depuis des années.

Il avait critiqué la récente normalisation des relations entre Israël et deux pays du Golfe, les Emirats arabes unis et Bahreïn, décidée sans paix préalable entre les Palestiniens et l’Etat hébreu.

En Cisjordanie, 42.490 cas de contamination au coronavirus -dont 381 décès- ont été recensés. Dans la bande de Gaza, autre territoire palestinien contrôlé par le mouvement islamiste Hamas et sous blocus israélien, environ 4.650 cas ont été enregistrés officiellement, dont 27 décès, sur environ deux millions de Palestiniens.