Les Golden State Warriors peuvent remercier leur meneur vedette Stephen Curry, auteur de 42 points dont le panier de la gagne à une demi-seconde de la fin contre les Los Angeles Clippers (129-127), dimanche en NBA.

« Steph y est allé. Nous voulions continuer à le nourrir de ballons et à nous faciliter la tâche. La dernière action a été phénoménale », a applaudi l’autre star des doubles champions NBA Kevin Durant, lui aussi auteur d’une performance majuscule (35 points et 12 rebonds).

Les Warriors remportent ainsi une huitième victoire sur leurs 10 derniers matches au terme d’une rencontre indécise jusqu’au bout en raison notamment de l’adresse diabolique des Clippers à trois points (18 sur 23).

« C’était une belle manière de terminer », s’est félicité Curry, qui était absent lors du dernier match entre les deux équipes remporté par les Clippers après prolongation, en début de saison.

Le double MVP (meilleur joueur de la NBA) a manqué au total 11 matches cet automne et en son absence Golden State a connu une période difficile avec quatre défaite de suite pour la première fois depuis mars 2013.

Malgré un bilan de 15 victoires pour 3 défaites à domicile, la franchise californienne n’occupe encore que la 2e place de la Conférence Ouest, juste derrière Denver.

« Des équipes sont en forme et nous avons connu quelques déconvenues », a déclaré Curry. « Il faut juste trouver la solution pour surmonter les difficultés et arracher la victoire. »

– Durant infranchissable –

Durant a été une véritable muraille à l’image de ses 12 rebonds tous réussis en phase défensive ou de ses trois contres.

« Nous avons retroussé nos manches dans le 3e et le 4e quart-temps et c’était bon de les forcer à tenter des tirs difficiles », a déclaré Durant.

Dans un autre match à suspense, Paul George, pourtant auteur de 31 points, a manqué le panier à trois points de la victoire pour Oklahoma City, battu par Minnesota (114-112).

LeBron James, malgré une grosse activité au rebond (14) et 22 points, n’a lui non plus pas pu empêcher la défaite à domicile des Lakers face à Memphis (107-99). La franchise californienne reste toutefois 4e de la Conférence Ouest avec le même pourcentage de victoires que les Clippers et les Portland Trail Blazers.

Ceux-ci se sont imposé après prolongation à Dallas (121-118) grâce à 33 points de Damian Lillard.

Miami s’est promené à Orlando (115-91), tandis que Atlanta est allé arracher la victoire à Detroit (98-95) et que Brooklyn a dominé Phoenix (111-103). Quant à Sacramento, il a remonté un retard de 11 points dans le dernier quart-temps pour renverser La Nouvelle-Orléans (122-117).

Enfin, les Charlotte Hornets n’ont rien pu faire à Boston (119-103), porté par un très bon Kyrie Irving (25 points).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here