vendredi 7 août 2020
Accueil Brexit Le Royaume-Uni veut attirer les meilleurs chercheurs après le Brexit

Le Royaume-Uni veut attirer les meilleurs chercheurs après le Brexit

Le gouvernement du Premier ministre Boris Johnson a annoncé dimanche un plan pour faciliter et accélérer l’entrée au Royaume-Uni des meilleurs chercheurs et scientifiques après le Brexit.

Après le Brexit, qui doit entrer en vigueur officiellement vendredi prochain, le Royaume-Uni veut mettre en place un système d’immigration à points qui doit prendre effet au 1er janvier 2021, après la période de transition, et vise notamment à restreindre les entrées de migrants non qualifiés.

« Le Royaume-Uni a une histoire dont on peut être fier en matière de découvertes scientifiques, mais pour rester aux avant-postes et faire face aux défis de demain, il faut continuer à investir dans les talents et la recherche de pointe », a déclaré le chef du gouvernement conservateur dans un communiqué.

« C’est pourquoi, alors que nous quittons l’UE je veux envoyer le message que le Royaume-Uni est ouvert aux esprits les plus talentueux dans le monde et se tient prêt à les soutenir pour concrétiser leurs idées dans la réalité », a-t-il ajouté.

Le dispositif annoncé dimanche, qui doit être opérationnel au 20 février, vise à permettre à des programmes de recherche basés au Royaume-Uni de recruter les meilleurs talent en accélérant leur procédure de visa, leur assurer un plein accès au marché du travail.

Sans plafond, ce nouveau système vient remplacer un précédent dispositif destiné aux candidats hors Union européenne, qui était limité à 2.000 personnes par an. En 2018, plus de 500 chercheurs avaient été admis dans ce cadre, selon les statistiques officielles.

Il s’inscrit dans un plan pour plus large pour recruter de meilleurs chercheurs « dès que possible », selon un communiqué de Downing Street.