Le groupe américain de hip-hop latino Cypress Hill a dévoilé jeudi son étoile sur le « Walk of Fame » d’Hollywood à Los Angeles, la ville où ils ont formé leur groupe il y a plus de trois décennies.

« C’est complètement surréaliste », s’est exclamé Lawrence Muggerud, allias DJ Muggs, en parlant à l’AFP. « Nous venions ici quand nous étions enfants, nous regardions ces étoiles. Nous n’avons jamais pensé que nous en aurions une un jour ».

« Nous représentons le hip-hop, les Latinos, la musique, les rêves. C’est merveilleux de fêter ça avec la famille », a-t-il ajouté, plus de 30 ans après la formation du premier groupe latino à avoir obtenu un disque de platine aux Etats-Unis, marquant la vente de plus d’un million de disques. Ils ont depuis vendu plus de 18 millions d’albums.

« Avant la musique, j’étais dans un gang, et il n’y a pas beaucoup de moyens d’en sortir, comme vous savez – c’est généralement la prison ou le cimetière », explique Lawrence Muggerud, avec Louis Freese, allias B-Real, à ses côtés.

« Mes frères ont vu quelque chose en moi et m’ont dirigé vers la musique et nous avons formé Cypress Hill », ajoute-t-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here