Les résultats des élections législatives, régionales et locales en Mauritanie du 1er septembre ne devraient pas être connus avant la fin de semaine, a indiqué la Commission électorale indépendante nationale (Céni), qui a annoncé qu’elle prendrait « le temps qu’il faut » pour publier des résultats « crédibles ».

La Céni a été mise sous pression par l’opposition, qui l’accuse de favoriser les partis de la majorité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here