Fin du ramadan: au moins 10 morts dans un accident de la route au Sénégal

Publié le

Au moins 10 personnes ont été tuées et une quinzaine blessées mardi dans une collision entre un camion et un autocar dans le nord du Sénégal, alors que de nombreux fidèles musulmans se déplacent pour préparer la fin du mois de ramadan, a-t-on appris auprès des pompiers et de source médicale.

L’accident est survenu dans la matinée sur la route nationale 2, à 23 km au nord-est de Saint-Louis, principale ville du nord du Sénégal proche de la frontière mauritanienne. Il a fait « 10 morts et 17 blessés, dont cinq sont dans un état grave », a déclaré Bobo Diallo, un responsable local des sapeurs-pompiers.

Un autre bilan communiqué par une source médicale à Saint-Louis, où les blessés ont été emmenés, a fait état de 11 morts après qu’un enfant de deux ans a succombé à ses blessures.

L’autocar ramenait des commerçants venus à Saint-Louis pour s’approvisionner à l’occasion de l’Aïd el-Fitr, la fête qui marque la fin du mois de jeûne musulman du ramadan, lorsqu’il est entré en collision avec un camion transportant des oignons, dont la récolte est très abondante cette année, selon des médias locaux.

Pays réputé pour sa tolérance religieuse, le Sénégal compte plus de 90% de musulmans, adhérant pour la plupart à l’islam soufi, représenté par différentes confréries. Son réseau routier est le théâtre de fréquents accidents, notamment à l’approche des fêtes religieuses, synonymes d’importants déplacements de population.

L’Aïd – appelé Korité au Sénégal -, occasion de plantureux repas, de prières et d’échanges de cadeaux, a été célébré mardi par une partie de la communauté musulmane du pays. D’autres fidèles sénégalais le célébreront mercredi ou jeudi, en fonction de la décision attendue mardi soir d’une commission officielle chargée de scruter le croisant lunaire.

Articles similaires