Cinq soldats maliens ont été tués mercredi dans le centre du Mali dans une embuscade tendue par des jihadistes qui ont également détruit leur matériel, ont annoncé les Forces armées maliennes.

« Une mission d’escorte des Fama (l’armée malienne) est tombée dans une embuscade entre Boni et Hombori (centre). C’est ce (mercredi) matin 21 août. Les Fama déplorent cinq morts. Du matériel a aussi été détruit », indique l’armée malienne sur son compte Twitter.

L’attaque n’a pas été revendiquée dans l’immédiat.

« Des coups de feu ont été entendus lors de l’embuscade », a indiqué mercredi un élu local. « Les jihadistes (…) ont brûlé au moins deux véhicules militaires. Au moins deux militaires ont été aussi blessés », a indiqué un autre élu local.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes, en grande partie dispersés par une intervention militaire lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France et qui se poursuit.

Mais des zones entières échappent au contrôle des forces maliennes, françaises et de l’ONU. Et depuis 2015, ces violences se sont propagées du nord au centre du pays, se mêlant très souvent à des conflits intercommunautaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here